Viewing entries in
Expériences

Avoir du pouvoir ou ne pas avoir du pouvoir, là est la question!

Comment

Avoir du pouvoir ou ne pas avoir du pouvoir, là est la question!

Il existe toutes sortes de pouvoir que l’on retrouve dans toutes les sphères de notre vie, pouvoir de l’argent, pouvoir dans un couple, pouvoir d’un boss, pouvoir sur nos enfants et j’en passe! Mais selon moi, le summum du pouvoir c’est d’être capable de décider si oui ou non on laisse du pouvoir sur ce que l’on vit à Pierre-Jean-Jacques!

Petite question pour vous? À quel point donnez-vous du pouvoir à tout ce qui vous arrive dans la vie sur votre état interne et comment vous vous sentez?

Quand je parle d’état interne, je parle de votre ressenti intérieur, est-ce que vous êtes de bonne humeur aujourd’hui? Est-ce que vous vous sentez zen, en paix, hyper motivée ou bien beurk, ben oui ça se peut ça aussi hein?!

Et si vous regardez par la fenêtre, est-ce que le fait qu’il pleut et qu’il fait un temps grisâtre depuis plusieurs jours influence votre humeur? Tsé est-ce que votre conjoint avec son air bête influence comment vous allez vous sentir?

Je ne sais pas si vous savez, mais nous perdons beaucoup trop de temps et d’énergie sur ce que nous n’avons pas de contrôle au lieu d’aller faire un petit tour en dedans, oui je parle de faire de l’introspection et d’aller visiter votre vulnérabilité! Pas super sexy comme idée j’en conviens, puisque faire ce petit exercice est loin d’être toujours agréable, mais je vous le garanti, il est plus que payant!!

Plus vous allez apprendre à vous connaître, plus vous allez apprivoiser votre propre vulnérabilité, plus les événements de la vie vont moins vous ébranler et avoir du pouvoir sur votre humeur! Vous allez avoir le pouvoir d’une ninja quoi!

Tout va devenir tout d’un coup moins intense, tout va vous paraître moins extrême, puisqu’en apprenant à vous connaître de l’intérieur vous allez avoir fait de votre vulnérabilité une force (oui ça se peut!) tout en faisant la paix avec des choses que parfois vous traînez depuis des années (dieu sait qu’on est bonne là-dedans!) et en développer plusieurs ressources internes que vous aurez le joyeux loisir de les utiliser quand bon vous semble! N’est-ce pas merveilleux?!

Et là l’idée ce n’est pas de se taper sur la tête en se disant que nous ne sommes pas faites forte de se laisser influencer par n’importe quoi au quotidien… On ne perd pas de temps et d’énergie là-dessus non plus! Nous faisons toujours du mieux que l’on peut avec qui nous sommes et comment on se sentait à ce moment-là! Donc si sauter une coche est ce que vous avez fait (parce que ça nous arrive toutes!), eh bien, c’était la meilleure réaction que vous pouviez faire! Pis c’est toute!!

Et pourquoi donnons-nous autant d’importance à tout dans notre vie? Eh bien je vous le donne en mille… nous n’avons pas appris à se construire une estime de soi béton!

Croire en soi, se valoriser au maximum, c’est la base afin de réaliser que c’est nous qui décidons si le commentaire plate de notre belle-mère nous affecte ou non et nous remet en question ou non…

Lorsque l’on apprend à se connaître, oui on continue à prendre le feed-back des autres car ils peuvent en effet nous permettre de voir nos angles morts, nous apporter de nouvelles perspectives et de grandir, mais nous pouvons également aller valider la source de ce feed-back et son intention.

Tsé quand quelqu’un te dit, wow ta robe est dont bien belle et que tu ne sais pas pourquoi, mais malgré le beau commentaire tu sens comme une sensation de ark en dedans, c’est que l’intention de la personne est probablement de te complimenter parce que c’est ce qu’il « faut » faire, parce qu’elle veut acheter tes bonnes grâces ou encore parce qu’elle veut te demander quelque chose en retour, etc.

En tout cas, peu importe son intention, vous sentez que ce n’est pas sincère et lorsqu’on est capable de connecter avec soi et la force de son intuition, nous réalisons cela et nous ne restons pas sur cette sensation de ark et cela ne nous gâche pas notre moment non plus!

Ne laissons pas le pouvoir à Pierre-Jean-Jacques et Miss météo sur le cours de notre vie! Construisons-nous une estime de soi béton!!

PS : Si vous pensez déjà que vous êtes ça coche, ben j’vous annonce que vous l’êtes 10000x plus encore! 😉

Comment

Comment

Impliquez-vous, qu’ils disaient!

Impliquez-vous

C’était en mars dernier. « Bon… Alors qui prendra la présidence dans les circonstances? » Silence. Aussi cliché soit-il de m’exprimer ainsi, je vous assure qu’on aurait pu entendre une mouche voler. Puis, huit paires d’yeux se sont tournés vers moi. Huit administrateurs, huit entrepreneurs d’expérience, compétents, qualifiés, huit personnes ont affirmé en coeur : « Ah et bien la voilà, notre nouvelle présidente de la Chambre de commerce. »

Dans ma tête, mes hamsters sont tombés en mode full spin. C’était à la fois un sauve-qui-peut et un aux-roulettes-camarades, mais dans tous les cas, on entrait en mode panique. Je suis peut-être folle, mais je suis tout de même certaine d’avoir entendu l’un d’eux crier : « imposteure! » Moi, présidente? Attendez un instant, il doit y avoir erreur sur la personne.


Il faut dire qu’on m’avait déjà fait le coup quelques mois auparavant. C’est que je suis un brin intense, dans ma vie perso comme dans mes implications. J’ouvre ici une parenthèse… N’étant pas une Gaspésienne pure laine, j’ai choisi à mon arrivée dans la région, il y a quelques années,  de m’impliquer dans mon milieu pour mieux m’intégrer. Vous dire si je me suis bien intégrée!!! Certains cumulent les timbres chez IGA, ben moi, c’est les CA. Blague à part, ma région d’adoption, je l’aime, j’y crois!


Bref, en l’espace de six mois, je me suis retrouvée présidente de CA… deux fois! La première fois, c’était pour la Commission jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine - une belle cause, par et pour les jeunes, du développement régional dans ce qu’il a de plus beau. Certes, ça m’a un peu stressé… Mais je me sentais tout de même confiante et compétente!


Dans le cas de la Chambre de commerce, je vivais une méga crise de l’imposteure. C’est que je ne suis pas entrepreneure… du moins, pas encore! Mais il faut croire qu’on a vu en moi les qualités et la drive d’une femme d’affaires. Puis, vient un moment où on doit laisser les doutes de côté et foncer. Au mieux, on réussira. Au pire, on se trompera, mais surtout on apprendra.


Il y a des jours où je me demande ce qui m’a pris d’accepter. Parce que les défis sont nombreux. L’organisation est en période de transition. Je me sens comme une fille qui, par amour infini pour son mec, aurait adopté son ado un brin rebelle, à la recherche de son identité et de sa voie! Mais je crois à tout son potentiel. Si j’ai choisi de rester en région, c’est parce que tout est à faire. Jamais, en ville, je n’aurais eu la chance (ou même l’envie) d’être autant impliquée. Encore moins d’être présidente de CA à 34 ans. Ici, je sais que j’ai un impact direct.


Il y en aura toujours pour dire que ce n’est pas ma place. Des quidams qui lancent, le ton méprisant : « Ben là, tu es même pas entrepreneure. » Ce à quoi je réponds maintenant : « Bon point, mon ami. Il y a un siège de libre au CA. Tu veux ma place? »


Engagez-vous! que disent les Romains dans Astérix. Impliquez-vous! vous dis-je. Non, ce n’est pas toujours rose. Ça gruge du temps, de l’énergie, ça demande du souffle. Ça nous expose aux critiques. Mais c’est franchement valorisant. Et dans un contexte où les gens peuvent être très cyniques et individualistes (surtout lorsqu’on sort d’une campagne électorale!), ça nous permet de faire avancer notre milieu, une heure de bénévolat à la fois.  


Émilie Bourque-Bélanger

Comment

Vivre ses rêves ou rêver sa vie?

Comment

Vivre ses rêves ou rêver sa vie?

Vivre ses rêves

Dans quelques jours ce sera l'anniversaire de mon entreprise. Mon bébé aura trois ans . Trois ans de passions, d'accomplissements mais aussi de sacrifices et de dur labeur. Trois ans ça paraît si long, mais pourtant ça passe TELLEMENT vite. Quand on est plongé dans le quotidien de la vie ou dans les opérations de son entreprise, on voit tout simplement pas le temps filer. Par contre, il file vraiment a une vitesse folle ! 

J'ai la chance d'être une jeune femme qui n'a pas peur du risque, qui saute à pied joint dans l'inconnu , et c'est l'une des raisons pourquoi je me suis lancée en affaires à 21 ans. Vous me direz que 21 ans, c'est bien jeune pour se lancer dans le grand monde des affaires, qu'à cet âge là on est encore un enfant ( mais on va se le dire, y-a-t'il un âge précis qu'on devient un adulte à 100% ? ).


Bien que ce ne soit pas une aventure facile celle de l'entrepreneuriat, je suis loin de regretter ma décision. Est ce que j'aurais mieux fait d'aller acquérir de l'expérience dans une autre entreprise ? Peut-être. Est ce que j'aurais dû attendre compléter mes études? Peut-être. Est ce que j'aurais dû attendre d’Être stable financièrement? Peut-être. Je pourrais continuer longtemps à énumérer des raisons qui m'auraient pousser à attendre avant de foncer. Mais vous savez quoi? Je serais probablement encore en train d'attendre, comme des centaines de femmes qui attendent LE bon moment. 


On va se dire les vraies choses, il n'y en aura pas de bons moments. Arrête d'attendre, le temps file trop vite, fonce ! Rêver sa vie, c'est pas une vie ça! L'entrepreneuriat, c'est tellement différent des autres métiers, tu n'as pas besoin de te prouver à personne, tu n'as pas besoin d'avoir tel diplôme ou tel expérience sur ton cv pour te lancer. Tu as simplement besoin d'avoir confiance en toi et de foncer. 


Sur ce, je te partage mon mantra (que j'espère tu adopteras): Moi dans la vie je n'ai pas de rêves, j'ai des objectifs, parce que les rêves on ne les réalisent jamais, mais les objectifs oui!


Allez-vas y , FONCE !

Noémi Harvey

PDG/Designer Allcovered

Comment

Le pouvoir des rencontres

Comment

Le pouvoir des rencontres

Vous est-il déjà arrivé de rencontrer une personne qui fait une grande différence dans votre journée? Vous est-il déjà arrivé d’avoir la sensation que cette personne est là pour vous au bon moment?

Comment

C'EST L'HISTOIRE D'UN HOMME... HOMMAGE

Comment

C'EST L'HISTOIRE D'UN HOMME... HOMMAGE

L’heure est aux transmissions de l’histoire (une toute petite partie) d’un Homme, celui qui a été une référence pour moi. Un homme riche. Il était exigeant sur la qualité, de mauvaise foi aussi! Mais avant, tout il était altruiste. Qu’il faisait bon d’aller lui rendre visite! Il faisait partie de ceux chez qui vous saviez que vous passeriez un bon moment, un moment de détente, de partage et d’écoute.

Comment

Aimez-vous vos clients?

Comment

Aimez-vous vos clients?

L’humain avant tout OU comment réussir une transaction d’affaires dans la joie et la bonne humeur, à la satisfaction de toutes les parties!

 

Comment

Réalité: Sens-tu que tu mérites plus?

Comment

Réalité: Sens-tu que tu mérites plus?

Je me souviens qu’après le plantage (oui, je viens de découvrir ce synonyme du mot échec qui est plus cute selon moi) de ma première entreprise en 2009, je dépensais le moins possible dans ma nouvelle entreprise. C’était comme une façon de me punir d’avoir pris le « risque » la première fois.

Comment

Du temps pour soi...

Comment

Du temps pour soi...

Nous ne sommes pas toutes des marathoniennes. Nous ne sommes pas toutes entraînées à vivre à 200 à l’heure. À force de vouloir tout réussir et concilier vie de famille, vie professionnelle, vie associative... nous n’avons plus le temps de rien. À force de vouloir être au « top » partout et tout le temps, on finit par manquer d’énergie.

Comment

Et si nous étions tous des athlètes olympiques?

Comment

Et si nous étions tous des athlètes olympiques?

Suite aux Jeux olympiques, je me suis posé la question de la force mentale. Car j’imagine que la plupart des athlètes présents à cette compétition internationale (qui est une des plus prestigieuses) se doivent d’avoir des talents physiques pour avoir l’autorisation de s’y présenter, mais aussi un mental de champion pour se hisser parmi les meilleurs au monde.

Comment

Se donner une deuxième chance...

Comment

Se donner une deuxième chance...

Ma vie a beaucoup changé au cours des deux dernières années. Je peux littéralement dire que je suis repartie à zéro dans tous les sens du terme, à un tel point que je me suis même demandée qui j'étais devenue tellement j'avais perdu tous mes repères...

Comment

Humilité mal placée!

Comment

Humilité mal placée!

J’ai récemment entendu dire que l’un des meilleurs moyens pour être heureux est de faire nos choix en fonction d’environ trois à cinq valeurs que l’on considère comme fondamentales. Spontanément, l’une des premières valeurs qui m’est venue en tête est l’humilité.

Comment

10 conseils d’une vieille de 35 ans

Comment

10 conseils d’une vieille de 35 ans

35 ans c’est trop jeunes pour certains et drôlement âgés pour d’autres. En tout cas, c’est ce que cela m’a pris pour comprendre certaines choses que certains ont peut être capté dès le primaire… et que d’autres ne verront jamais. 

Comment

ALLÈGE TA VIE!

Comment

ALLÈGE TA VIE!

Le printemps est une période idéale pour faire le ménage dans nos vies. Après avoir profité des beautés de l’hiver et juste avant l’arrivée de l’été, on se doit de prendre le temps afin de vider nos maisons d’objets physiques, mais aussi de faire le ménage dans nos relations.

Comment

Pis? Comment va ta maladie mentale?

Comment

Pis? Comment va ta maladie mentale?

Notre société est de plus en plus ouverte à discuter de la maladie mentale, on comprend mieux les gens qui en souffrent ou en ont souffert. On est de plus en plus nombreux à l'admettre aussi, ça aide.

Comment

CONNAIS-TOI TOI-MÊME: LES OUTILS D’ÉVALUATION PSYCHOMÉTRIQUE

Comment

CONNAIS-TOI TOI-MÊME: LES OUTILS D’ÉVALUATION PSYCHOMÉTRIQUE

Depuis plusieurs milliers d’années, les hommes ont cherché à comprendre les comportements humains. Les Grecs ont développé la théorie des humeurs, divisant les gens en quatre catégories : les flegmatiques, les mélancoliques, les sanguins et les colériques. Avez-vous déjà remarqué qu’il y a des gens avec lesquels vous communiquez mieux ou supportez mieux que d’autres ?

Comment

INDÉPENDANTITE AIGUË

Comment

INDÉPENDANTITE AIGUË

Il n'y pas d'émoticon pour le terme « faire », et encore moins pour l'expression « faire faire »!

Je vous laisse donc choisir l'expression émotionnelle qui vous rejoint le plus quand vous pensez à déléguer...

Comment